Pour écrire cet article, j’ai parcouru un peu le web afin de savoir ce qu’il se disait à propos de ce terme que l’on entend beaucoup, le personal branding !
J’ai lu beaucoup d’articles qui parlent marketing, stratégies etc… Aussi, pour vous proposer une lecture un peu différente, je vais essayer de l’aborder un peu plus du côté du cœur.

Alors qu’est-ce que c’est le personal branding ?

Pour commencer et pour simplifier les choses, le fait de traduire permet déjà de mieux comprendre.
En fait, derrière ce terme un peu « branchouille », on parle de marketing personnel, ou de marketing que l’on fait à propos de soi même. Vous pourrez aussi entendre parler de positionnement.

Pour les entreprises, on parle de branding ou de marque, pour les indépendants, on parlera plutôt de personal branding ou de marque personnelle.

Pourquoi c’est important de construire votre personal branding ?

Depuis quelques années, le public tend de plus en plus vers un besoin d’authenticité et de transparence.

Les gens veulent connaître l’histoire des chefs d’entreprise, ils ont besoin de ressentir cette proximité avec la marque ou le service qu’ils achètent.

Et cela, que ce soit pour les grands patrons comme pour les petits entrepreneurs.

Ceci dit, le personal branding ne date pas, non plus, d’hier et Steve Jobs, le fondateur d’Apple, est un bon exemple ; il a su parfaitement mettre son image de marque personnelle au service de son entreprise.

Vous l’avez compris, mettre votre marque personnelle au service de votre activité est un élément très important si vous souhaitez avoir une communication authentique et efficace.

Comment le mettre en place ? Et bien je vous propose de vous poser un instant sur ce qui fonde votre activité.

1) Et d’abord, de définir qui vous êtes

Et pour cela, je vous invite à vous poser ces questions :

  • Qu’est-ce qui, dans votre vie en général, vous pousse à vous lever le matin ?
  • Quelle est votre raison d’être ? En tant que personne et entrepreneur ?
  • Pourquoi vous faites cette activité là ?
  • Quelle est la raison profonde qui vous a poussé vers elle ?
  • Quels bénéfices vous en retirez ?
  • Pour quoi vous faites cette activité ? Pour quelles raisons ?
  • Quelle sont vos valeurs profondes ?
  • Quel message vous souhaitez véhiculer ?
  • Quelle est votre mission ?
  • Quelle est votre histoire ?
  • Et qu’est-ce qui, dans votre histoire, vous a permis d’en arriver là ?

En établissant ce qui fonde votre raison d’être et par extension, votre activité, vous pouvez l’appeler comme vous voulez – ce peut être votre pourquoi, votre mission – vous pouvez mettre en place toute votre communication.

Parce qu’une fois que vous l’avez défini, vous allez pouvoir communiquer autour de votre pourquoi, de façon réellement authentique.

Vous pourrez communiquer sur votre pourquoi, votre mission, vos valeurs, votre histoire et tout ce qui fait ce que vous êtes et ce que vous faites.

C’est votre pourquoi, votre mission ce qui va vous aider à créer votre site web ou à écrire vos posts pour vos réseaux sociaux.

De la même façon, cela va vous aider à concevoir votre identité visuelle, votre stratégie de contenu etc…

2) Maintenant que vous avez défini votre mission, il faut vous positionner

Alors qu’est-ce que ça veut dire se positionner ?

 

➥ Et bien c’est d’abord définir la proposition de valeur que vous aurez établie grâce à votre pourquoi !

Votre proposition de valeur, c’est ce qui vous distingue des autres.

Allez, je vous propose encore une série de questions pour vous aider à y voir plus clair :

  • Qu’est-ce que vous faites, vous, de différent et qu’on ne retrouve pas chez vos concurrents ?
  • Pourquoi travailler avec vous et pas quelqu’un d’autre ?
  • Quelle relation avec vos clients vous souhaitez avoir ?
  • Quelles émotions vous souhaitez susciter chez vos clients ?
  • Comment vous voulez qu’ils se sentent après avoir travaillé avec vous ?

Vous commencez à entrevoir votre proposition de valeur ?

En choisissant un angle différenciant et qui est intimement lié à votre pourquoi, vous vous démarquez naturellement de vos concurrents.

J’irai même plus loin en disant que la concurrence n’existe plus puisque vous êtes unique avec vos valeurs, votre histoire etc… et que les gens veulent travailler avec vous pour qui vous êtes et pour ce que vous émanez.

 

➥ Il faut à présent déterminer à qui vous souhaitez vous adresser et surtout avec qui vous voulez travailler.

On appelle cela le persona, la cible, le client idéal ou encore l’avatar.
Bref, tout ça c’est du jargon marketing 😉

Et si vous vous intéressez au marketing, vous en avez sans doute entendu beauuuuucoup parlé !

On nous en parle tout le temps ! Il faut absolument définir son persona avant toute élaboration de notre stratégie marketing.

Et il faut définir son persona en lui donnant un nom, un âge, une profession, une situation financière, sociale et géographique, il faut lui inventer une histoire, se mettre dans sa peau, connaître ses intérêts, ses habitudes, ses comportements, ses loisirs, sa psychologie etc…

L’idée étant de dresser sa carte d’identité et son profil psychologique afin de savoir où le trouver et communiquer avec lui.  

Pour être honnête, je trouve que c’est un exercice qui n’est pas facile à faire mais il est évident que plus on connait son persona et plus on le cerne, mieux on communiquera avec lui car on trouvera exactement ce qu’il faut lui dire et comment lui dire.

Voici quelques questions pour vous aider à mieux le cerner :

  • Quelle est sa problématique ?
  • Quelles sont ses peurs ?
  • Quels sont ses besoins ?
  • Quelles sont ses attentes ?
  • Quelle est sa solution idéale ?
  • Quelle est sa vie idéale ?

En répondant à ces questions, vous pouvez déjà vous faire une idée plus précise de votre cible.

Et pour vous aider davantage, vous pouvez établir votre persona en partant de votre client idéal existant, c’est à dire une personne avec qui vous avez travaillé et qui était parfaite pour vous.
En dressant son identité et son profil psychologique, vous définissez tout simplement votre client idéal.

Je voudrais aussi vous parler d’une approche plus intuitive du persona et qui peut être complémentaire.

J’imagine que les personnes avec qui vous voulez travailler, votre client idéal, doivent partager vos valeurs ?

Lorsque vous communiquez, on a vu que vous le faisiez en vous aidant de votre pourquoi et de vos valeurs, donc dans une certaine logique, vous devriez attirer les personnes qui partagent également vos valeurs ?

En partant de vos propres valeurs et en les partageant à travers toutes vos publications (site web, réseaux sociaux etc…), vous élaborez votre ligne éditoriale naturellement et de façon authentique et les personnes qui correspondent tout aussi naturellement à votre persona adhèrent volontiers à vos partages et plus largement à qui vous êtes.

Pour finir sur le persona, ce n’est pas parce que vous définissez un seul client idéal que vous vous fermez aux autres. L’idée est de choisir un axe pour élaborer votre stratégie de communication mais cela ne vous empêchera pas d’attirer d’autres personnes qui ne rentrent pas complètement dans votre cible.

3) Se positionner, c’est aussi savoir comment vous allez aider vos clients

Vous avez, lors des étapes précédentes, défini votre pourquoi et votre proposition de valeur.

 

➥ Il faut, à présent, établir votre promesse à propos de votre service ou de votre produit.

La promesse, c’est l’objectif que vous devez atteindre avec votre client. Vous pouvez donc la construire aisément à partir de votre pourquoi et de votre proposition de valeur.

 

➥ Il faut ensuite réfléchir aux services et aux offres que vous allez mettre en place pour atteindre cette promesse.

➛ Par exemple, si vous êtes formateur :

  • Quel type de formation vous souhaitez proposer ?
  • En présentiel ou en distanciel
  • En 1:1 ou en groupe
  • En e-learning ou en accompagnement

➛ A quel prix vous allez proposer ces services ?

Et pour fixer vos prix, il faut aussi connaître votre vision, et pour votre vie, et pour votre entreprise.

Les questions à vous poser sont :

  • Quelle vie vous souhaitez avoir ?
  • Combien d’heures vous voulez travailler ?
  • Est-ce que vous voulez voyager ?
  • De quelle façon vous voulez travailler ?
  • Combien souhaitez vous gagner pour soutenir vos projets ?

En définissant votre vision, vous pouvez fixer votre objectif financier.

Et en fonction de cet objectif financier, vous allez pouvoir également définir et moduler vos services et vos offres.

Bien sûr, il faut être en adéquation et vous sentir aligné avec le prix que vous fixez.

Attention, d’un côté à ne pas vous brader par peur de ne pas vendre, le fameux syndrome de l’imposteur, n’est-ce pas !
Et d’un autre côté, à ne pas mettre un prix trop élevé avec lequel vous ne vous sentez pas légitime.

Voilà les grandes étapes pour mettre en place un personal branding efficace au service de votre activité !

 

➥ Maintenant, il va falloir le communiquer, en faire la publicité, vous faire connaître.

Et pour cela, vous allez définir votre stratégie de visibilité.

Vous pouvez vous faire connaître, par exemple, par le bouche-à-oreille, dans les salons d’entrepreneurs, en participant à des meetup ou encore par les réseaux sociaux.

Créer une communauté est aussi un très bon moyen.

Parce qu’en mettant votre expertise au service de votre communauté, vous devenez une référence dans votre domaine, vous partagez à propos de vous, vous mettez les gens en confiance et vous gagnez en visibilité.

Pour conclure

Vous l’avez compris, le personal branding est à prendre en considération dès le lancement de votre projet.

C’est un élément incontournable dans la mise en place de votre communication car c’est grâce à lui que vous allez vous démarquer !

Parfois, il se peut qu’on manque de recul par rapport à soi-même et qu’on ait besoin d’un regard extérieur, c’est pourquoi je vous propose qu’on le travaille ensemble, vous êtes partant(e) ?

risus tristique efficitur. velit, ipsum dictum consequat. et,

Pin It on Pinterest

Share This